la pluie m’éclabousse dans sa chute 
l’effet cascade
me traverse électrique 
comme un cours d’eau rouge sang
opaque au point d’arrêter net 
mon cœur de battre
si le noir est profond
c’est réciproquement
parce qu’il met en valeur couleurs
vives et vivantes
et si j’ai œuvré c’est
par spontanéité 
pratiquée avec convention
toute autre approche
me fait froid dans le dos
je préfère te faire face
sans place pour aucune révision
l’impression pure
que tu m’as fait direct
étant aussi unique
qu’un coucher de soleil précis
et différent
le soir ça donne envie
d’y revenir demain

Photo : Henri Matisse, "Pommes", 1916.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s