tout était pensé comme dans un rêve 
tout s'était formé autour de lui
un petit univers plein d'envie
nourri de quelques graines de folie
j'ai planté dans mon esprit l'espoir
tout l'espoir 
tant de folie
de fête
pour que la floraison soit parfaite
et depuis cette nuit 
depuis ce rêve
je cultive l'idée en m'endormant
d'être là
à toi
en me réveillant

Photo : Joan Miro, "Composition", 1933.

3 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #153

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s