la vie est une succession de lents mouvements 
le déséquilibre constant d’un corps qui marche
danse tombe et se relève pour danser à nouveau
et le chemin est long
le chemin est très long
pour se libérer de nos mémoires familiales
le corps est en mouvement il vieillit tandis
que le jour se lève comme si de rien n’était
neuf
tous les matins comme au printemps de ses vingt ans 
je fais mes premiers pas cherchant l’équilibre
dans la boussole du jour qui se lève
au matin

Photo : Amelie Joos, « Le long chemin », 2022 (exposée au 43, rue Montmorency, Paris 3e).
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s