Was soll’s werden, frage ich dann, aus uns, aus der ursprünglichen so plaudernden Dichterehe? Wer soll unsere Lieder singen?

Meine Stimme erstickt, und es dir sagen mag ich nur noch durch abgemagerten Gestik.

Dich erreicht mein Atem kaum mehr – ein Hauch verhaart in den Raum.

Photo : Nadège.

2 réflexions sur “Gedicht #12

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s