J’inscris donc son prénom dans la distance L. L comme long, L comme love. Voyageons. L’escapade au pays des vikings a débuté par une première étape au Danemark, avec la nuit au Dragsholm Slot, un château datant de 800 ans et situé à une heure de route de Copenhague.

Dragsholm 1.JPG

Les marches du grand escalier central sont irrégulières, le plancher grince depuis le couloir et dans les chambres, les fantômes sillonnent à travers les portes et au-dessus de nos grands lits. Le chef « Klaus » mise tout sur la qualité du sol et la culture de légumes locaux, longtemps la terre a été irriguée ce qui la rend très fertile et nous en apprécions les produits dès l’apéritif.

DRagsholm 2.JPG

J’aimerais qu’elle soit pour trinquer avec son verre et déguster ensemble le vin local qui nous est proposé, je lui envoie la photo de la bouteille, j’aimerais me blottir contre elle devant le feu de cheminée qui nous réchauffe en plein cœur de la salle du bistrot, je veux lui insuffler la flamme qui m’anime depuis notre très récente rencontre, je n’y croyais pas, elle non plus. Pourtant je me sens d’emblée à l’aise en sa présence et je ne veux pas du tout qu’elle parte. Sauf que c’est moi qui pars le lendemain pour le Danemark, il me faut plier bagage à regret. Elle m’accompagne en pensées jusqu’à l’atterrissage à Copenhague, sur le trajet vers notre premier château, puis sur l’île de Sylt où je l’appelle la première fois le soir après le dîner. Puis j’écris son nom dans le sable et les choses s’accélèrent pour notre voyage mis en retard par la visite de l’île à laquelle je tenais comme si je l’avais trouvée ici, celle qui me plaît tant. Nous croisons la route d’un « Tree of Life » cher aux vikings, je sors de la voiture pour le toucher, pour qu’il me porte chance au moment où tout est neuf, tout est encore très sauvage, je m’enlace presque entièrement autour du large tronc de l’arbre ancien et j’envie sa sagesse. Le départ aux aurores du château vers l’île de Sylt ne m’a pas permis de courir ce matin-là, heureusement je découvre dans notre hôtel sur Sylt une piscine de 12m de long, je suis seule. J’en profite même pour faire un tour ensuite à la salle de sport, je suis encore trempée et je commence à transpirer sur le tapis de course où je m’exerce à courir sur la pointe des pieds. J’aimerais traverser l’Europe du Nord à Paris sur la pointe des pieds pour venir l’embrasser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s