en acier inoxydable elle résiste à l’eau
et à la nuit 
l’aurore m’a donné des envies
d’une vie pareille au ciel 
événementielle
blanche alors que tout le monde pense encore obscure
elle met un point du jour 
à être ponctuelle
et fait le récit de son rêve astronomique
qui me parvient sous les paupières
et je m’agite
pour remonter à la surface nautique de l’aube
au moment où ce qui est loin le restera
me voilà assurée
dans la lumière du jour
que tout peut arriver sans rien d’artificiel
il est temps pour moi de te réveiller d’hier

Photo : Joan Miro, « La bague d’Aurore », 1957.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s