Cela ne m’a pas échappé non, plus qu’un mois tout pile avant Vichy et ses quatre cols de la Montagne bourbonnaise dont j’épluche enfin l’étymologie parce que pour l’instant je ne fais que penser Embourber et cela ne m’aide pas du tout, j’apprends donc son origine occitane. Tiens donc, le Pays d’Oc, ce que j’en lis m’emmène jusqu’en Italie, Goethe galope à mes côtés. Mais rien n’y fait, je ne me familiarise pas avec cette région alors je n’ai pas d’autre choix que de situer cette région de la Montanha borbonesa aux confins de l’Italie pour penser orangers. J’imprime le bilan rédigé à la va-vite de mon entretien, je passe mon entretien dans la foulée, toute l’équipe se retrouve pour déjeuner en terrasse, nous sommes une joyeuse tablée de sept, exactement comme aux Sables parce qu’il n’en fallait pas moins pour fêter ma ligne d’arrivée, j’imprime mes billets en rentrant de la pause déjeuner, c’est la bascule vers l’état d’esprit vacant. Je pars pour Molitor, le lieu de mes vacances à l’année, en jetant un coup d’œil au bassin extérieur je constate que ça git de gosses de partout, c’est encore plus épouvantable parterre dans les vestiaires, c’est la première fois de l’été que je regrette l’hiver, je me change vite fait. Cela valait la peine de rester, à l’opposé du bassin d’été, le bassin d’hiver est vide, c’est- à dire que les quatre lignes sont vides, littéralement, j’ai l’embarras du choix, je peux même hurler. Sur le trajet retour, c’est l’heure de pointe, les parisiens ne sont pas partis et les touristes affluent, c’est un grand n’importe quoi place de l’Etoile où j’ai deux voitures qui me serrent sur la gauche pour trois sur la droite et un bus qui ne veut pas me voir, je fais pareil, n’importe quoi. Moi aussi, le soleil me tape sur le système et je décrète de retour dans mon quartier que la première terrasse sera la mienne, j’y fête les vacances et le fait d’être encore en vie, l’aventure.

Photo : Vassili Kandinsky, "La vague de crête bleue", 1917.

2 réflexions sur “Vichy #7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s