une voix 

pas le choix 

que de marcher 

mille pas par minute

et tant pis pour le reste

qui ne reste pas c’est dire

autour de moi tout se transforme

les formes la gravité tout ce poids

tout se ploie soudain à une évidence

et ça danse je vous raconte pas

pas à pas la vie le silence

disent les choses à leur façon 

en tout bien tout bonheur

c’est l’heure des adieux

déjà déjà

loin de moi

ça vit

Photo : Joan Miro, « Coccinelles », 1960.

2 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #32

  1. Merci !
    « Et tant pis pour le reste » : oui, chacun a des choix à faire et c’est parfois difficile car qui dit choisir, dit renoncer à certains choix. J’ai choisi d’écrire un nouvel article et de le diffuser ici et là, de limiter mon temps sur internet, pour avoir plus de temps pour préparer un spectacle. Voici le lien vers mon article :

    Jesus : « Aimez vos ennemis – Loving your enemies »


    Hélène MCoeursUnisPSang

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s