100 jours tout pile jusqu’au Half-Ironman d’Aix-en-Provence et je ne suis pas prête DU TOUT. La bonne nouvelle, c’est que mon avion de chasse est prêt et m’attend pour que j’aille le récupérer demain chez le vélociste, deux semaines passées sans le voir dans mon entrée, enfin. J’ai l’impression que ma nouvelle tête aux cinquante nuance de blond platine polaire me rend moins sérieuse que jamais, j’aurais gagné le ticket pour me lâcher la grappe sur à peu près tout, avec du recul j’ai l’impression de sourire davantage comme si j’avais avalé un bout de soleil. Tout est faux, la blondeur et le niveau de compétition, et pourtant tout est prétendu et assumé, j’ai envie d’exploser de joie comme si j’avais le pouvoir de faire arriver le printemps toute seule et je me sens d’attaque pour reprendre l’entraînement vélo comme jamais, maintenant que cette appréhension qui était la mienne exactement à la même période l’année dernière est derrière, chuter. Comme si la conscience d’avoir une tête d’ange pouvait véritablement donner des ailes.

Une réflexion sur “Nadège Night and Day #40

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s