Deux mille vingt ET UN, enfin ! Que cette année soit UNIQUE pour chacun, chacune. 01/01/21, mais enfin te voilà, illusion d’un lendemain meilleur, espoir du retour à la vie. Après la trêve des confiseurs, cette période entre Noël et le Nouvel An consacrée à l’origine au repos des travailleurs et à la pause dans tous les débats politiques en vigueur, tous nos vœux convergent vers l’espoir que nos incertitudes soient apaisées bientôt et que le cours de la vie si brusquement dévié par la pandémie retrouve jour après jour son chemin sans faire plus de dégâts et obliger à davantage de contraintes au quotidien. Puisse la prédiction de Clooney dans son film « Minuit dans l’univers », dernier film de 2020, ne jamais advenir en 2049, n’allons surtout pas voir ailleurs si on peut y respirer. Le jour est encore levé lorsque j’arrive le 31 à 17h quai de Loire, ce n’était pas le cas une semaine plus tôt pour le réveillon de Noël, et le ciel est beau comme une promesse.

Une réflexion sur “Clignancourt #27

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s