je brûle d’un feu qui me consume 
mais en douceur
la flamme m’inspire les mots d’une lettre 
sans enveloppe
mes phrases leur rythme sont adressés 
la virgule près 
si je m’arrête avant le point
c’est en apnée 
que je m’enfonce tout à la fin
presqu’en prière 
pour remonter à la surface 
les lèvres offertes
cueillir la rosée au matin
les yeux fermés 
m’imaginer que tu es là 
à mes côtés 
changer de profil tous les jours 
te faire rêver 
rire et jouir comme on respire et
recommencer 
jusqu’à inventer ce verbe 
qui dira ça 
cette infinie satisfaction 
de te savoir
en moi dans tout ce que je fais 

5 réflexions sur “Dodéca si et seulement syllabes #14

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s