Dix jours avant le triathlon de Paris, après cent premiers jours consécutifs d’écriture poétique me vient un texte de cent pages que je n’avais pas prévu, ou alors pas aussi vite, ou bien si ? Maintenant qu’il est là, brut et intense, je retourne le lire comme si je le découvrais à nouveau. Encore et encore je me demande, est-ce moi qui ai écrit cette phrase, mais à quel moment ai-je décidé de cette tournure ou comment se fait-ce que je n’avais jamais pensé à faire ce lien auparavant, de fait je crois n’avoir pensé à rien pendant qu’il s’écrivait, j’ai prêté main forte. Quel bonheur cela a été de parvenir à lui échapper dans cette urgence d’écrire en allant courir un peu plus vite et plus longtemps, pour ne pas qu’il vienne me rattraper sur ma piste de stade, il y a bien des bruits qui courent alors pourquoi les textes ne se mettraient pas à courir aussi, jamais la brise qui rafraîchit à vélo ne m’a semblé aussi réconforte et salutaire que récemment. Je ne sens plus du tout la fracture de fatigue au pied, elle a disparu d’un coup, autre miracle ? L’année dernière à la même époque et à l’approche du triathlon longue distance des Sables, j’avais trouvé la solution d’appliquer un patch aux huiles essentielles dans le bas du dos parce que le bassin avait tendance à bloquer tout effort de trop, quel exemple de connexion à son propre corps, je n’ai plus à forcer quoi que ce soit après cette période de convalescence. Contrairement au triathlon distance olympique d’Orléans au mois de mai, j’espère pouvoir gérer le 10km sur celui de Paris sans avoir à alterner marche et course à pied. Nager dans le canal… Ce même jour la chorale donnera son dernier concert, toujours au bord du canal, Voix sur Berge. Et je m’enregistrerai le soir-même pour m’envoler un mois plus tard sur mon île, clap de fin –

Photo : Sonia Delaunay, « Prismes électriques », 1914.

5 réflexions sur “Nadège Night & Day #79

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s