la rochelle le jour 

la mer est partie

soleil de plomb 

comme les noces

amour d’un jour 

devenu poussière 

domestique toxique

Photo : Alexander Calder, mobile.

7 réflexions sur “Le pain, la poème et les poèmes #35

  1. Evidemment… Si c’est un rapport à la luz, le changement peu apparaître décevant. Mais tu es une coureuse à pied: songe à la capacité de ton corps à mieux gérer les vitesses hautes dans des conditions climatiques plus fraîches. Ce que ton organisme consacre à la gestion de sa température (hyperthermie possible sinon), il en dispose désormais pour l’oxygénation maximale de tes fibres musculaires. Bon sang, tu viens d’aligner les 5 derniers kilo en 4′ 15… et rien ne laisse supposer la moindre usure, la moindre lassitude, le plus infime ennui.

    -J’irai dans le sens du monsieur, on a bien vu au 15ème qu’elle était sur des base de 3h 15 au marathon, et c’est très impressionnant, parce qu’elle a super bien équilibré son effort et que là, elle est suffisamment confiante pour placer…
    Le ciel était couvert au dessus de la Rocelle et cette fille…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s