ce soir une tourterelle 
s’est fait belle 
pour se distinguer 
de sa vulgaire voisine 
elle a lissé le brun
du plumage  
gommé la rousseur 
banni le gris à vie
et roucoulé ses notes 
une à une
selon l’harmonie
de sa fidélité
je te tiens par la taille
d’une seule main 
pour te soulever
tu la vois s’envoler

Photo : Pablo (perchoir) Picasso.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s