tant que l’azur de mes souvenirs

me rassure sur les jours à venir

tant que mes pas ne se sont perdus

que pour mieux revenir dans l’ici

accueillir le grand étonnement

tant que se partagera le pain

du jour en milliers de lendemains

à traverser la baie de mon île

vers la plage de mon intimité

tant que s’écrira une autre page

j’inventerai l’azur sur ton visage

Photo : Thierry Lefort, « Hollywood now 12 », 2021.

9 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #41

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s