Nun gibt es ein Ort auf dieser gleitenden Kugel, da bin auch ich Zuhaus und kann überall woanders an meinen heimlichen Fleckschen denken.

Auch ich habe nun ein Woher, wohin es mich wohl führen mag, das ist allerdings meine eigene Sache.

Es reisst mich so riesig, und ich seufze leise.

Photo : Nadège.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s