Dernier tour de piste, dernière danse avant Vichy après l’énorme orage de la veille qui m’a empêché toute sortie décente, mais pas d’aller me rendre compte de la violence de l’épisode, cette fois-ci il ne pleut pas et la fraîcheur matinale est plus que bienvenue pour commencer ici. Maintenant que j’ai conscience de n’être pas prête du tout pour ces quatre côtes de la montagne bourbonnaise, je sais aussi que je pourrais profiter sans pression aucune des paysages de l’Auvergne et d’une séance d’entraînement plus costaud que d’ordinaire pour entamer la période creuse de l’automne et de l’hiver, j’espère ne pas en avoir pour plus de huit heures… et si c’était le cas, je pourrais toujours rentrer à vélo sur Paris, 365km, une année sur les routes.

Une réflexion sur “Vichy #13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s