le corps est un vaisseau de vie il me traverse l’esprit 
l’espace d’un instant
je me vois projetée de l’intime de tes bras au cosmique
d’une nuit sans toi
ta respiration au réveil me ramène à la douceur
de mon univers

Photo : Aki Kuroda, « Cosmissimo», 2022.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s