J’avoue, je n’ai pas osé parler du cours d’aqua-trampoline tellement ça m’a paru tout surpasser, tout entendement, tout sens du ridicule aussi mais si, dimanche j’ai nagé à côté d’un cours de trampoline donné dans l’eau, dans la ligne juste à côté de la mienne, dans laquelle moi, je nage. Comment vous raconter un cours d’aqua-trampoline, sachez tout d’abord que le mot trampoline est dérivé de l’anglais et que son genre est neutre (j’avais écrit « notre »), déjà ce mot je l’aime, j’ai pratiqué pour ma part le trampoline au bord de l’étang de Berre, trop légère j’allais valser, bref j’ai un rapide passé de trampoliniste mais de ce que j’en sais l’intérêt est dans les figures, à savoir les sauts, la chandelle, les vrilles, le saut ventral ou à quatre pattes, oui mais dans l’eau ? Non, bien sûr. Dans l’eau, l’impression ressemble à un ralenti de sauts dont la réception est plus qu’hasardeuse alors que le coach se dandine lui sur le plancher des vaches, au bord du bassin. J’ai bu la tasse tellement de fois en abordant la ligne de ce cours que je préfère tout oublier. J’avais prévu d’aller à l’avant-première d’En Corps, je sais d’avance que le film va me plaire, seulement j’arrive trop tôt, je réserve pour la séance de « Ambulance », effet aqua-trampoline.

2 réflexions sur “Nadège Night & Day #53

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s