Dans le train, j’apprends par notre gentil organisateur que l’immeuble où nous sommes invitées à retirer les clés de notre appartement est celui dans lequel Annie a logé pendant des années, j’y ai moi-même passé mon tout premier séjour à Nice il y a plus de dix ans, la jolie rue Jules Gilly. La coïncidence est troublante et alors que je m’en amuse avec ma muse, un nouveau message nous apprend qu’en voiture 3 de notre train se trouvent 3 gars de notre club, nous sommes en voiture 2, les 2 seules filles de ce week-end avec notre club des Front Runners, pas peu fières ! Nous retrouvons les autres garçons au bar du Sunset qui donne sur la Promenade en plein coucher de soleil, le ciel décline encore d’attrayants reflets rougeoyant lorsque nous arrivons. Le lieu propose une bière locale, la « R for diversity », une bière engagée pour la cause LGBTQ+, plus qu’une bière donc, un objet d’engagement pour tous les genres, un vrai régal. La nuit est tombée mais les coureurs continuent à s’élancer sur la Prom et la lune de les éclairer. J’étais à sept jours d’abstinence, depuis le début de l’année tout juste, la tentation est trop forte de céder à la détente et aux vacances, nous reprendrons les bonnes résolutions lundi prochain. Et ce n’est pas fini puisque Annie nous a proposé de transformer le café prévu dans l’après-midi en apéritif pour lui laisser le temps de nous rejoindre depuis le quartier des musiciens, nous la retrouvons à la terrasse de la Civette, elle que je n’ai pas vue depuis si longtemps, je la retrouve comme si on s’était quittées dans notre quartier de Clignancourt ou sur le Cours hier. Sans surprise, le courant passe de suite entre Nadège et Annie, nous restons un long moment dans le froid qui nous gagne chacune sans qu’aucune n’en fasse la remarque encore vraiment, nous goûtons une autre bière locale, la Fada, un mélange d’épeautre provençal et de malt, toutes ces nouvelles saveurs qu’il nous reste à tester, toutes ces rencontres qu’il nous est permis de faire, tous ces instants dont je me dis qu’il faut que j’en profite pour m’en souvenir aussi après.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s