fais-toi une image 
de la liberté 
qui grouille sous nos pieds
et de la nature
mille fois plus alerte
rien n'est sage
tu sais
tais donc ton image
de l'agitation
bref du primitif
et fais ton sauvage
rare comme un ravage

Photo : Alexander Calder, Aquarium, 1929.

3 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #88

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s