le geste m’a fabriquée de bric et de broc
et le hasard
a provoqué
les occasions
elles sont venues à moi
m’ont plu m’ont convenu
et pour la circonstance j’ai planté dans le sol
quelques graines de caprice 
d’un genre particulier
qu’on ne voit vraiment que lorsque debout on tient
à bien plus que
tous ces clichés
de grande surface
aux alentours de l’action le public saute sur
ressorts plantés à même la terre ferme sans vaisseau
ni navire pour faire croire 
au ciel ou à la mer
je viens par la grande vague que tu as annoncé
docile
comme tu vois
et les questions aux aguets

Photo : Joan Miro, « Pomme de terre », 1928.
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s