âme sœur
cœur net
tu t'entêtes 
à danser
et c'est l'été 
pas après pas
j'enfonce dans la forêt
ma nuit qu'éclaire l'étoile
qui fuit 
c'est ainsi 
vers la nuit d'avant
pour faire que surgisse le jour de l'après

Photo : Marc Chagall, "La danse de Myriam", 1965.

2 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #84

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s