la page est la page est la page

elle a pas gêné au tournage

demi-tour de nageur virage 

à bâbord vers l’autre rivage

je dérive d’abord c’est la plage

tout ce bruit je fuis sur ma page

Photo : Pierre Alechinsky, « Poste d’Observation », 1987.

3 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #47

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s