dans l’enfance offensée
science exacte
des souvenirs
les saveurs du pain perdu
traversent les images
par magie entière
sur mes lèvres
saupoudrant de sucre doux
et d’un soleil qui sourit
les dédales
de mon ombre
je déambule
dans les pas perdus
de mon impatience d’adulte

Photo : Joan Miro, « Figure dans le soleil », 1942.

3 réflexions sur “Le pain, la pomme et les poèmes #25

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s