je t’emmène à Venise gondoler le trop lisse 
de nos vies 
tu bombes ton torse je joue au dandy
et tandis que tu ris 
je souffle sur la brume
pour te plaire et faire taire le scandale 
qu’est ma voix
dans le silence sacré de ta nudité

Photo : James Abbott McNeill Whistler, “Nocturne in Blue and Silver: The Lagoon, Venice”, 1879.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s