Changement d’heure, on dérègle tout, les règles changent dans l’ici, maintenant. Dernière semaine où j’ai encore pu voir au compteur de ma montre des kilomètres à la fois en natation, en course à pied et en vélo, il n’est pas vraiment prévu de nager bientôt. Alors bien sûr, le canal de l’Ourcq me fait de l’œil, dont je connais déjà l’eau vaseuse pour y avoir nagé à l’occasion du triathlon de Paris, aujourd’hui j’y retournerais presque avec joie si l’autorisation m’en était donnée d’y pratiquer une vraie séance en eau vive. Les 13 degrés du lac de la base de loisirs de Torcy ne manquent pas mais tout comme, j’aimerais m’incruster parmi les plongeurs qui ont encore accès au ponton de départ, tout comme je rêverais de voir s’allumer les lumières de la piscine des Halles quand je passe devant pour continuer vers les cinémas, tous ces lieux qui existent en sourdine. Alors j’avance en mode travelling avant en empruntant tous mes trajets de course sur le refrain d’une balade et de la redécouverte de mon quartier et de ses commerces, je m’attarde sur tous ces trottoirs plein de vie et d’animation où j’accélérais auparavant. Les feuilles tombent au ralenti en cette saison d’automne, je m’apprête à entrer dans un second confinement en ronronnant, laissons à l’hiver le temps de préciser son intention.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s