L’autorité a sur elle l’effet d’un pouvoir attractif en même temps qu’une réaction de répulsion, elle cherche chez l’autre un point de repère par rapport auquel se positionner, s’éloigner et se rapprocher, et par-dessus tout elle cherche à défier tout ce qui pourrait l’enfermer en ce point. L’autre a autorité sur elle et l’incite à se dévoiler pour prétendre à une place en ce bas-monde, et ce faisant tous les prétextes sont très vite trouvés pour rester critique et sur la réserve parce qu’il semble impossible d’avancer vers soi tout en restant dans l’ombre d’une entité adverse. Alors elle se rapproche puis s’éloigne, elle prend ses distances pour mieux observer et se rassurer sur ce monde si étrange et qui lui ressemble tellement, elle se dévoile et s’y attache. Elle est cet autre qui l’inquiète, la fascine et l’attire tout à la fois, elle est ce besoin d’amour qui désire le rapprochement et cet élan vital de liberté qui la pousse à s’éloigner pour respirer. Mais il est là en elle, ce masculin qui revient à la charge tandis que le féminin veut dissimuler.

Une réflexion sur “Genre #1.1.3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s