le voyage retour serait-il l’autre aventure
suis-je la même une fois lessivée essorée 
oui renversée par ce tourbillon balbutiant
de t’avoir trouvée dans les paysages ancrés
d’une écriture dévisagée toi la beauté
le trublion inoubliable et sans bruit
au réveil je te cherche encore te chercherai
dans chaque nuance de lumière émerveillée 
par l’élégance de ta retenue 
ton silence 
invite au par cœur de tout ce qui s’est vite dit
je parcours une dernière fois sentiers et vallées 
comme une vague sur la peau et tous ces galets 
qui ont inscrit ton nom sur la plage
je souris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s